Le violon

Publié le Mis à jour le

psaltérionInutile de définir ce mot si connu pour désigner la petite maison provisoire où l’on coffre les délinquants de la rue, et plus particulièrement les ivrognes. 

Mais c’est son origine qui est singulière : Au moyen âge existait un instrument de musique appelé le psaltérion et qui consistait en une boîte de bois sonore, sur laquelle étaient tendues des cordes de métal. La boîte se plaçait sur les genoux ou à plat sur une table, et l’on en pinçait les cordes avec les doigts recourbés en crochets.le psaltérionEh bien ! les gens que la police avait capturés et que, dans la rue, on voyait se  cramponner aux barreaux de leur cachot, avaient l’air de jouer du psaltérion. Alors,  dans le langage populaire, le nom de l’instrument fut donné à la prison par plaisante analogie. 

Puis vint le temps où les musiciens délaissèrent le psaltérion pour le violon, qui venait d’être inventé. Et, par une substitution toute naturelle, le mot violon  prit place à son tour dans le vocabulaire policier. 

Et voilà comment, on peut être musicien sans s’en douter ! 

« Le Journal du dimanche. » Paris, 1903.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le violon »

    theatrealtair a dit:
    juin 1, 2019 à 12:29

    J’en reste sans voix. Le sifflet coupé.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.