C’est pas beau de tricher !

Publié le Mis à jour le

le pouzinEn ces temps, non contents de pourchasser les devins, les pouvoirs publics traquaient encore les almanachs.

Nostradamus avait fait école. Sa renommée avait été grande. Catherine de Médicis, l’ayant attiré auprès d’elle et lui ayant fait tirer l’horoscope des jeunes princes, Paris s’était engoué de lui. Ses Centuries, qu’il publia de 1550 à 1567, obtinrent un succès prodigieux dans toutes les classes de la société. Ce fatras de prédictions, formulées dans un style à dessein obscur et sibyllin, devait plaire au public du XVIe siècle qui ne jurait que par les sorciers, en voyait partout et les recherchait avec autant d’avidité qu’il les redoutait.

On connaît la courte et médiocre carrière du fils de Nostradamus. Grisé par les triomphes de son père, ce jeune homme s’avisa de continuer son almanach. Il est à croire qu’il lui manquait « la manière », car sa publication resta sans lecteurs. Piqué au jeu, il s’imagina de prédire que la ville du Pouzin périrait par les flammes, et, afin de rendre plus sûr le succès de son oracle, il mit lui-même le feu à plusieurs maisons de la ville. On n’est jamais si bien servi que par soi-même, n’est ce pas ? et la prophétie, cette fois du moins, avait quelque chance de se réaliser.

Par malheur, il choisit pour accomplir ce bel exploit l’heure où les troupes royales entraient dans la cité. Il fut tué, comme il achevait de placer des fagots devant les portes.

Humbert de Gallier. « Les Moeurs et la vie privée d’autrefois. » Paris, 1914.
Illustration : extrait d’une estampe de Pierre Gustave Girardon.

Publicités

Une réflexion au sujet de « C’est pas beau de tricher ! »

    jmcideas a dit:
    juin 6, 2019 à 8:38

    On ne connait mal ‘le pompier incendiaire’
    Et pourtant, il apparait que l’économie entière soit désormais basée sur ce principe
    « Provoquer le mal, le retour n’est puni que ‘que par la circonstance aggravante’
    ……………
    Un mort, ce n’est pas suffisant, quelques morts, et la cause devient préoccupante…..
    Le mauvais pompier (et tant d’autres) a déjà fait son œuvre
    Dixit: affaire Servier

    J'aime

Répondre à jmcideas Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.