Duellistes enragés

Publié le Mis à jour le

ilya repinVous chercherez vainement dans les annales du duel une anecdote aussi extraordinaire que celle que nous allons emprunter à la presse russe.

Deux riches propriétaires, le prince Suboloff, âgé de 91 ans, et M. Wjarjanin, âgé de 93 ans, vivaient en paix sur leurs domaines, aux environs de  Nikolskussiorski. Anciens compagnons d’armes pendant la guerre turco-russe, les deux voisins étaient liés d’une amitié qu’aucun nuage n’avait troublé durant un demi-siècle.

Ils se rencontraient presque chaque jour chez une voisine, Mme Dejanski, une veuve âgée d’une quarantaine d’années. Et chacun, oubliant son siècle presque échu, rêvait secrètement de donner son nom à l’aimable veuve.

La vieille amitié fit bientôt place à la froideur, qui tourna rapidement à l’animosité. Et la querelle éclata sauvagement, un soir, comme les deux nonagénaires sortaient de chez la belle.

 Vous vous conduisez comme un petit imbécile !
Et vous, répliqua le vieil officier, comme un petit polisson !

Sur quoi les deux rivaux échangèrent leurs cartes.

Après entente avec avec leurs témoins, les adversaires décidèrent de vider leur querelle à l’épée, en se servant des armes qu’ils avaient portées pendant la guerre turco-russe. Hélas ! affaiblis par l’âge, leurs poignets n’étaient plus de force à manier les pesantes lames ! Et l’on se rabattit sur le pistolet.

Au premier échange de balles, le prince Suboloff avait le puce droit emporté. Sans laisser aux témoins le temps d’arrêter le combat, ce vieillard de quatre-vingt-onze ans saisissait l’arme de la main gauche et logeait sa balle de l’épaule de son adversaire !

Les deux vieillards ont refusé de se réconcilier. Et ils déclarent qu’ils n’attendent que leur rétablissement pour se rencontrer à nouveau.

Ne trouvez-vous pas extraordinaire cette soif de sang chez deux hommes dont on peut dire qu’ils ont chacun un pied et demi dans la tombe ?

Jacques d’Izier. « Mon bonheur : variétés, curiosités, nouvelles… » Paris, 1910.
Peinture Ilya Repin.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Duellistes enragés »

    fanfan la rêveuse a dit:
    juin 17, 2019 à 7:03

    Bonjour Gavroche,
    Ne peut-on dire qu’à cette époque on s’offusquer de peu… Je dirais alors que l’égo et l’orgueil de ces messieurs avaient une place très importante…
    Et puis pendant que ces messieurs se rencontraient en duel, tenez t’on compte de la pensée de la dame… Madame était l’objet que l’on se disputer comme des enfants…
    Dernier point, à cet âge ne doit on pas avoir acquis de la sagesse.
    Bonne journée Gavroche, sans duel au soleil !
    🙂

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      juin 17, 2019 à 11:14

      L' »honneur », à l’époque était un concept très important pour certains…

      « Après la Révolution française, plus besoin d’être noble pour porter l’épée et provoquer un adversaire aussi bien né que vous.

      « Tout le monde peut se battre, et tout le monde se bat, à l’épée, au sabre, au pistolet; à propos d’un pied écrasé par mégarde, d’un article de journal venimeux, ou d’un adultère trop voyant.

      « A force de se battre, on commence à se tuer moins : le dernier duel meurtrier connu a lieu en 1903. Et puis, après la boucherie de la Grande Guerre, le duel s’étiole… »

      Belle et douce journée Fanfan 🙂

      Aimé par 1 personne

        fanfan la rêveuse a dit:
        juin 18, 2019 à 7:04

        Bonjour Gavroche,
        Ridicule à mes yeux ce genre d’attitude.
        Alors merci à la Grande Guerre et à toi Gavroche pour ce complément de publication.
        Bonne journée au soleil ! 🙂

        J'aime

          Gavroche a répondu:
          juin 18, 2019 à 10:34

          Et bizarrement le patriotisme était exacerbé à l’époque… 😦

          Bonne journée Fanfan 🙂

          Aimé par 1 personne

Répondre à Gavroche Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.