Excentricités américaines

Publié le Mis à jour le

dompteuseAyant besoin d’une dompteuse, une grande ménagerie fit paraître une annonce dans les journaux, promettant 500 francs par semaine.

67 miss se présentèrent mais chaque postulante devait signer un contrat dégageant la responsabilité du directeur, au cas où elle serait dévorée. 27 se retirèrent, 9 s’enfuirent en entendant rugir un lion, 31, plus braves, pénétrèrent dans une cage vide, et l’on introduisit une lionne : cris, évanouissements, légères égratignures…

Il ne resta que 3 miss qualifiées pour l’épreuve finale. L’une d’elle déclare pour les appointements promis, mettre sa tête dans la gueule du lion, et l’autre soutient qu’elle continuera la représentation avec les mêmes bêtes en faisant le même exercice au cas où son amie viendrait à être dévorée.

Inutile de dire que cela se passe aux Etats-Unis.

« Almanach de L’Écho valréassien. » Valréas, 1907.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.