Solidarité canine

Publié le Mis à jour le

2-chiensUn Terrier et un Colley, appartenant tous deux au château de Rossend, en Ecosse, braconnaient tous deux de compagnie.

Certain jour, le Terrier s’étant aventuré imprudemment dans un trou très profond, ne put en sortir quelques efforts qu’il fit. Il resta enfermé et son compagnon revint, seul au logis. Mais, le lendemain et les jours suivants, on vit ce dernier, partir de grand matin pour le bois, d’où il ne rentrait que le soir. Enfin, la septième jour après l’accident, le Colley revint, mais cette fois accompagné de son compagnon, maigre, efflanqué, à moitié mort de faim et de fatigue, et lui-même en piteux état, les pattes déchirées et la robe souillée.

On suppose qu’il a employé les sept jours qui venaient de s’écouler à déterrer son ami, et qu’il y avait réussi, moins peut être, grâce à ses propres efforts que grâce à l’amaigrissement survenu chez le Terrier par suite de la disette forcée qu’il subissait, et qui avait facilité sa délivrance. 

« Le Chenil. » Paris, 10 décembre 1903.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Solidarité canine »

    jmcideas a dit:
    août 23, 2019 à 7:58

    En un mot, j’adore
    Just mon anecdote: de 3 oisillons nichés sous un taud de mon bateau que j’avais refermé hermétiquement, sans savoir leur présence….Il fallut une abondance de chiasses de mouettes à cet endroit, pour que mon taud soit enlevé pour lavage> et les oisillons s’échappèrent, in-extremis pour leur envol !

    J'aime

    jmcideas a dit:
    août 23, 2019 à 8:10

    Il me faut corriger, ci-dessus  » et les petits moineaux s’échappèrent, in-extremis, pour leur envol »

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.