Drôles de barbus

Publié le Mis à jour le

singes-barbusIl y a toujours eu des charlatans et des imposteurs. Notre siècle lui-même n’en est pas exempt.

Il semble cependant que certaines supercheries, qui ont réussi jadis, feraient aujourd’hui moins de dupes qu’autrefois. Au moyen âge, des nains habiles perfectionnaient, à l’aide d’un couteau, la ressemblance de la mandragore avec la forme humaine, donnant ainsi une apparence de raison aux fables ridicules que l’on racontait sur cette plante. Marco Polo, le navigateur, dévoile une fraude analogue. 

On prétendait de son temps qu’au fond de l’Asie vivait une espèce d’hommes hauts d’une coudée (0,60m). Bien plus, dans les foires de l’Europe, on montrait de ces nains empaillés. Voici comment le voyageur vénitien explique cette merveille : 

« Je vous dis que ceux qui apportent les petits hommes et disent qu’ils sont d’Inde, c’est  grand mensonge; car ils ne le sont pas. Ce sont de petits singes, qui sont dans l’île de Java la petite, et je vous dirai comment ils font. Il y a en cette île une manière de singes qui sont moult petits et ont le visage semblable a celui de l’homme. Ils les prennent et les épilent tout entiers, sauf qu’ils leur laissent du poil à la barbe. Puis ils les laissent sécher et les préparent avec du safran et d’autres choses, de telle sorte qu’il semble que ce soient des hommes. Et ce n’est pas la vérité. Car dans toute l’Inde ni dans d’autres pays plus sauvages on n’a jamais vu de pareils hommes. » 

« L’Universel. » Paris, 24 septembre 1903.
Peinture de William Holbrook Beard.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.