Mort tragique de M. Lockhart

Publié le Mis à jour le

éléphant_LockhartDans le supplément illustré du Petit Journal (N° du 7 février), est ainsi relatée la vengeance d’un éléphant :

Aux Indes, au Siam et dans certaines de nos colonies d’Extrême-Orient, où les éléphants servent de bêtes de somme, on les voit dans les campagnes, sur les routes et par les rues, marchant d’un pas lent et grave, et écartant de leur trompe avec sollicitude les gamins imprudents qui jouent sur le chemin.

Si pour eux le maître est doux et bienveillant, ces animaux s’attachent généralement à lui et lui marquent leur reconnaissance. Au contraire, s’ils sont battus, rudoyés et mal nourris, les instincts de la bête sauvage se réveillent subitement en eux ou bien couvent jusqu’au jour où ils trouvent l’occasion de satisfaire leur vengeance.

C’est à la rancune d’un de ces pachydermes, qu’il avait sans doute traité avec sévérité, que Georges Lockhart, le célèbre dresseur d’éléphants que toute l’Europe a applaudi, vient de devoir une fin cruelle et affreusement tragique.

Lockhart surveillait à la gare de Walthamstow, en Angleterre, le débarquement de cinq éléphants énormes, lorsque le plus grand d’entre eux s’avisa de quitter le quai et de s’aventurer sur la voie ferrée. Lockhart, voyant le danger que courait l’animal indocile, s’élança pour le ramener. Mais celui-ci, furieux d’être dérangé dans sa promenade sur les rails, saisit, l’infortuné dresseur avec sa trompe et, le poussant contre un des wagons placés sur la voie, pesa sur lui de tout son poids.

Des cornacs, des employés, témoins du drame, se précipitèrent au secours de Lockhart, mais il était trop tard. Ils ne ramassèrent qu’un cadavre, horriblement écrasé.

« L’Écho des jeunes. » Paris/Asnières, 1 mars 1904.
Illustration : « Le Petit journal. » Supplément du dimanche, 7 février 1904.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.