Lettres perdues

Publié le Mis à jour le

Dead Letter OfficeSavez-vous ce que deviennent, aux Etats-Unis, les lettres tombées au rebut ?

Celles qui proviennent du Canada, de la Grande-Bretagne, de la Suisse, du Sud-Amérique et de l’Australie sont, par suite d’une convention spéciale, jetées aussitôt au feu. La France, l’Italie, la Russie, l’Espagne, la Norvège, la Suède, le Danemark et la Belgique montrent pour la correspondance de leurs nationaux un peu plus d’intérêt : elles les réclament intégralement, et la Russie pousse même la sollicitude jusqu’à faire recommander ses retours.dead lettersLe pays qui fournit le plus de besogne au Dead Letter Office (bureau des lettres au rebut), est l’Italie. La raison en est à la fois curieuse et simple : l’Italien qui écrit à son compatriote émigré aux Etats-Unis néglige couramment d’affranchir sa lettre. Le destinataire, de son côté, ne se soucie guère de payer la double taxe. Il lui suffit généralement de reconnaître l’écriture de l’envoyeur et de lire le nom de la ville d’où provient la missive, et il en conclut que son correspondant se porte bien, et rend la lettre au porteur… sans la décacheter.

On ne saurait économiser plus sagement.

« Le Pays : journal des volontés de la France. » Paris, 8 octobre 1902.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.