Les singes aéronautes

Publié le Mis à jour le

2_singes_ballonLâchez tout ! Pauvres singes ! eux aussi, ils ont voulu monter en ballon et aller faire une promenade sentimentale au milieu des nuages et des oiseaux !

Lâchez tout ! Le ballon monte et flotte dans l’espace; on surplombe les montagnes, on passe les fleuves, on a les forêts et les villes à ses pieds.

C’est charmant.

Mais tout à coup survient la tourmente; les cordages crient et se rompent, l’aérostat pirouette comme une toupie dans l’air. Alors nos bêtes-aéronautes se cramponnent aux cordages flottants et s’entrelacent comme deux noyés. Celui-ci fait une horrible grimace aux nuées, celui-là regarde avec effroi la terre qui s’éloigne toujours et qui s’évanouit.

Une catastrophe se devine et il est facile de prévoir que nos personnages lâchant tout vont faire une cabriole suprême dans l’espace. Bientôt, leurs cadavres velus et difformes porteront l’effroi dans les populations en tombant sur la place d’un village ou le long de quelque rivière. Les bonnes femmes se signeront dévotement à deux lieues à la ronde et l’on parlera longtemps autour du foyer de ces deux diables tombés du ciel.

Lâchez tout ! Pauvres singes ! comme il eût mieux valu rester à gambader sur la terre et dire : Ne lâchez rien.

« La Petite presse. » Paris, 2 mai 1866.

Une réflexion au sujet de « Les singes aéronautes »

    jmcideas a dit:
    octobre 19, 2019 à 10:22

    Je n’ose parler des 2 grillons, placés dans l’ogive de ma fusée expérimentale: La science fiction veut qu’ils aient colonisé ‘un espace’ dont leurs nouvelles tardent un peu..
    😀

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.