Tubes

Publié le Mis à jour le

gaston_lagaffeNous exprimions, hier, l’espoir de voir les automobiles s’agrémenter de moteurs à musique. Un ingénieur américain va nous donner satisfaction… ou à peu près.

Ce savant homme a imaginé un système de tubes sonores qui, convenablement placés dans le châssis du teuf-teuf, émettent sous l’influence du vent, les sons les plus harmonieux. Double avantage. Le touriste, enveloppé d’accords célestes, ne s’ennuie plus de la solitude ni du grincement de sa machine; il chauffe en beauté.

D’autre part, il n’a plus à se préoccuper de signaler au public son approche par des appels de trompe rauques et discordantes. A l’encontre des sirènes dont les chants harmonieux entraînaient vers la mort les matelots charmés, les chauffeurs nous sauveront désormais la vie par leurs divins concerts.

A moins toutefois que cette nouvelle musique, trop ravissante pour les oreilles humaines, n’arrête au beau milieu des routes les promeneurs extasiés et ne les écrase à coups de points d’orgue.

« Gil Blas. » Paris, 19 août 1906.
Illustration : Gaston Lagaffe, de Franquin.

Une réflexion au sujet de « Tubes »

    lionsdor a dit:
    octobre 27, 2019 à 1:26

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.