Clientèle en or

Publié le Mis à jour le

perroquetIl y a à Paris un homme qui exerce l’art de guérir quoiqu’il ne soit médecin à aucun titre, et dont la clientèle ferait pourtant envie à beaucoup de nos confrères.

Mais rassurez-vous, Messieurs de la commission médicale, cet homme n’exerce sa lucrative profession que sur les perroquets. Oui, mes chers confrères, cet homme gagne peut-être plus d’argent que vous et moi. II est bien vêtu, porte des boutons en diamant à sa chemise, une montre à secondes pour compter les pulsations de ses malades. C’est, en un mot, un homme très fashionable.

J’ai eu occasion de le voir ces jours derniers chez une de mes clientes, malade elle même de chagrin de la maladie de son perroquet. Pendant que j’étais là il arriva, et je vous assure que ce fut avec une gravité toute doctorale qu’il fit ses interrogations. Il diagnostiqua une gastro-entérite, prescrivit la diète, de l’eau de guimauve pour boisson et des lavements amidonnés à cause d’un dévoiement considérable.

Un incident que je ne puis oublier, car il faillit me faire éclater de rire; c’est qu’en partant, la dame lui demanda du plus grand sérieux du monde :

 Monsieur, faudra-t-il garder les matières ?
— Certainement, répondit-il, non moins sérieusement.

Il demanda 5 francs pour sa visite. La maîtresse de l’animal ne paie pas davantage pour son propre compte.

« L’Abeille médicale. » Paris, 1844.
Illustration de Fabienne Pierron.

Une réflexion au sujet de « Clientèle en or »

    jmcideas a dit:
    mars 18, 2020 à 10:27

    Cet homme de l’art a tout son intérêt, dans les temps qui courent …La maladie du covid étant si mystérieuse que 5 francs, est déjà fort payé!
    (La seule prescription étant ‘le lavage de mains’)

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.