Académie

Sans faille

Publié le Mis à jour le

renan-freycinet

 Au sujet des rapports de la Politique, du Pouvoir, et de l’Académie, le vieux mot de l’écrivain et historien Ernest  Renan est toujours bon à rappeler.

Charles de Freycinet était alors Président du Conseil. Il faisait ses visites académiques. Il va voir Renan. 

— Suis-je assuré de votre soutien, cher ami ?
Très certainement, Monsieur le Président du Conseil, répond Renan en s’inclinant, vous pouvez à ce jour considérer que ma voix vous est acquise.

Puis, comme se ravisant, avec une extrême douceur, et jetant un regard de coin à son tout puissant interlocuteur, il ajoute :

— A moins, toutefois, que M. le Président de la République ne me la demande.

L’esprit de Pailleron

Publié le

edouard-pailleron.

Candidat à l’Académie française, Edouard Pailleron, célèbre depuis l’immense succès, en 1881, du  « Monde où l’on s’ennuie », commençait par Ernest Renan la série de ses visites obligatoires.

A peine est-il introduit dans le cabinet de l’illustre écrivain, que ce dernier se lève et du ton le plus affable :

Prenez donc une chaise, cher monsieur, dit-il.
Oh pardon, maître, riposta Pailleron,mais ce n’est pas une chaise que je suis venu vous demander : c’est un fauteuil !

« Gazette française. » Paris, 1933.

Un piètre discours

Publié le

academie-française.

Bernard Le Bouyer de Fontenelle avait composé un discours pour un jeune magistrat. Il connaissait fort bien le père, et dînait quelquefois chez lui. Le fils, sûr du secret, s’était donné à son père pour auteur de la pièce, et lui en avait laissé copie.

Un jour, mais longtemps après, le père, qui avait donné à dîner à Fontenelle, lui dit qu’il voulait lui lire une bagatelle de son fils, qui sûrement lui ferait plaisir. Fontenelle avait totalement oublié qu’il eût fait ce discours; mais il se le rappela dès les premières lignes. Par une sorte de pudeur, il ne donna à la pièce que peu de louanges, et d’un ton et d’un air qui les affaiblissaient.

La tendresse paternelle en fut piquée, et la pièce ne fut point achevée.

Je vois bien, dit le père du jeune magistrat, que cela n’est pas de votre goût. C’est un style aisé, naturel, pas trop correct peut-être. Un style d’homme du monde. Mais à vous autres, messieurs de l’Académie, il faut de la grammaire et des phrases.

« Dictionnaire encyclopédique. » Victor  Fournel, Paris, 1872.