apparition_posthume

Communication posthume

Publié le Mis à jour le

océan

Une jeune femme défunte, Mme X., est apparue à son frère, aussitôt après sa mort. Elle lui a demandé de se trouver le jour suivant, à quatre heures de l’après-midi dans un certain champ, lui disant qu’elle avait une communication importante à lui faire.

Le frère, très peu rassuré, va trouver un de ses amis et le prie de l’accompagner au lieu du rendez-vous.
A quatre heures précises, l’esprit de la morte leur apparaît et les adjure d’empêcher, par tous les moyens possibles une famille qu’ils connaissaient de partir pour l’Amérique.

Elle avait déjà retenu et payé ses places à bord. Mais il fallait, dit l’esprit, qu’elle sacrifiât l’argent plutôt que de s’embarquer, sans donner, du reste, aucune raison de cet ordre.

Les deux amis se rendirent chez les gens qui devaient partir. Ils eurent beaucoup de peine à les décider à différer leur départ.

Or, le bâtiment sur lequel cette famille avait retenu son passage quitta le port de Berry (Angleterre) et jamais plus on n’entendit parler de lui.

« L’Echo du merveilleux »  Paris, 1902.

Publicités