conséquence

Le sapin et la ronce

Publié le Mis à jour le

sapin-ronce

Le sapin disait glorieusement à la ronce : Pauvre créature, tu n’es bonne à rien, tandis que, moi, je sers à couvrir des maisons et à les meubler.

— Ah ! répliqua la ronce; si tu pensais aux haches et aux scies qui t’abattront, tu préférerais être ronce, plutôt que sapin.

Mieux vaut pauvreté paisible que richesse avec ses conséquences.

Esope

 

Publicités