constitution

Démocratie et Laïcité

Publié le Mis à jour le

laicite

La Laïcité est une vision de l’Etat, qui permet de bâtir un monde commun où chaque citoyen peut ajouter un sens à sa vie, réaliser les idéaux républicains de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. Ainsi, les religions ne jouissent d’aucune reconnaissance officielle dans la constitution, dans les services publics ni dans les autres les instances de l’État. La séparation de l’Eglise et de l’Etat date de 1905 en France par exemple. D’autres démocraties ont suivi.

La Laïcité va en parallèle avec la notion de République en vue du bien commun. Elle y est nécessaire puisque dans une démocratie les citoyens ne doivent jamais dépendre aux inégalités de statuts. Leurs choix doivent être réfléchis selon leurs aspirations et non décidés par les chefs de « communautés », ou commandés par l’émotion médiatique. Pour cela, la laïcité scolaire est nécessaire en vue de la formation des jeunes comme futurs citoyens vivant en pleine liberté de conscience.

Le principe de Laïcité peut ainsi se traduire juridiquement dans la Constitution et sous formes de lois. Ses conséquences sont : 1) la liberté d’expression, de pensée et d’appartenance religieuse, 2) l’institution d’un enseignement public non dépendant d’aucune religion, 3) le refus du communautarisme, 4) la Séparation entre l’État et la religion dominante des religions, 5) l’organisation impartiale de services publics, d’assistance sociale et de santé pour tous les citoyens sans distinctions.

http://www.1905-2005.fr/?p=11#more-11