Croquemitaine

A bas Croquemitaine !

Publié le

enfants

Petites mamans, renouvelez votre répertoire, trouvez de nouvelles histoires, inventez de belles choses, ayez des idées neuves, des images drôles. Ne parlez jamais à votre petit de cet imbécile de Croquemitainedont la bêtise terrible hante la cervelle de l’enfance depuis le bon vieux temps.

Evitez à la jeune intelligence qui s’éveille l’effroi d’un pareil homme méchant et stupide, évitez que naisse en la tête de bébé l’idée monstrueuse et annihilante de la peur. La peur, voyez-vous, c’est le dernier sentiment à faire connaître à un enfant, c’est le premier que les mamans développent inconsidérément en lui, sans s’en douter bien souvent.

Vous rendez votre enfant, dont l’intelligence exagère vos dires, craintif et pusillanime; le monde pour lui se peuple de fantômes, et voilà qu’à cet âge heureux où la vie ne devrait être qu’épanouissement, vous lui donnez un cadre d’effroi, où se meuvent Croquemitaine et le loup-garou.

Dites-leur plutôt de câlines légendes, où tous les petits bonshommes vivent joyeux.

« Floréal. » Dr. Jane Mille, Paris, 1920.

Publicités