économies

Eclipses  de Soleil et d’argent

Publié le

krach-vienne

Ces dernières années, les fantaisies de la Bourse, palais des voleurs et des banquiers, ont montré aux pauvres épargnants une magnifique éclipse de… leurs économies. 

En juin 1936, on a vu une éclipse de soleil. Phœbus le Soleil s’est caché derrière Phœbé la Lune. Cela se passait- de même » en 1858. Il y avait aussi en ce temps-là des éclipses d’économies.

Ce qui prouve que rien n’a changé sous le Soleil… ni sous la Lune. 

Journal de Limoges, 1937.

Publicités

Les conducteurs d’omnibus à l’Opéra

Publié le Mis à jour le

antoine-blanchard

M. Cousset, député de Boussac, a la douce manie de vouloir « tomber » tous les ans l’Opéra, dont les dépenses lui semblent inutiles.

Il s’en est pris spécialement cette fois aux danseurs, « ces êtres étranges qui viennent montrer leurs grâces callipyges sur la scène ».

Il veut bien faire grâce aux danseuses.

Mais, dit-il, pour les danseurs, qui ne sont là que pour soutenir les danseuses, je suis absolument sûr que, si l’administration de l’Opéra voulait prendre, à leur place, de simples conducteurs d’omnibus à 3 ou 4 francs par jour, elle réaliserait d’importantes économies.

On veut bien comprendre que la Chambre a eu là un moment de bruyante gaieté. Le président lui-même, malgré la sévérité de son emploi, a ri à ventre déboutonné.

« Journal artistique. »  Paris, 1891.
Illustration : Antoine Blanchard.

Economies

Publié le

wagon-poste

L’Administration des postes a décidé de réduire la dépense en charbon des wagons-poste. Naturellement, on procède aux statistiques.

Un inspecteur, muni d’un thermomètre, effectue chaque jour un voyage sur une ligne. A chaque station, il descend de son wagon de première classe, monte dans le wagon poste, brandit son thermomètre, prend des notes, remonte dans le wagon de 1ère classe. Il lui est alloué 25 francs supplémentaires par jour.

N’aurait-on pu confier le thermomètre au chef du personnel ambulant ? On eût économisé une place en première classe. Cela eût certainement été moins illusoire que l économie que l’on réalisera dans le chauffage des wagons-poste. L’inspecteur serait resté à son bureau et les finances de la République s’en seraient mieux trouvées.

« Le Carnet de la semaine. »  Paris, 1917.
Illustration : Wagon poste. Le tri du courrier dans un wagon. Photographie de presse.Agence Rol. 1913.