Edwige Feuillère

Les camélias de la zone

Publié le

edwige feuillèreLa Dame aux Camélias, magnifiquement interprétée par Edwige Feuillère, attirait le dimanche, au théâtre, un public de banlieue. Les familles amenaient avec elles des bambins dont les remarques enfantines, un peu bruyantes, gênaient les représentations.  Cela fit tant que la Direction prit le parti de refuser les enfants. 

Un dimanche, en dépit du contrôle, une fillette passa avec sa mère et, au troisième acte, elle ne manqua pas de dire très fort, de sa voix pointue : « C’est maintenant, hein maman ! qu’on va voir beaucoup la Madame aux Camélias (sic…). » 

Des protestations s’élevèrent de tous côtés, et le régisseur, malgré la résistance de la mère, enleva la fillette de la salle, assurant à la mère que s’il perdait l’enfant  il lui en achèterait un autre (resic…).

Emmenée dans les coulisses, la fillette en larmes fut conduite par Edwige Feuillère elle-même, mais, boudeuse, l’enfant ne voulut absolument pas reconnaître la belle artiste pour la « Madame aux Camélias ». 

Mais, tout de même, le charme d’Edwige triompha et, quand après la représentation, la mère vint chercher sa fille, celle-ci ne voulait plus quitter l’aimable artiste.

« Les Ondes : l’hebdomadaire de la radio. » Paris, 1941.