élève

Trial of intent

Publié le

napoleon1

Un journal du Midi cite cette réponse inattendue, faite à Aix, en 1926, par une jeune candidate au baccalauréat :

L’examinateur la questionnait en histoire de France. Les réponses de l’élève étant dans l’ensemble correctes, il voulut quand même savoir si la jeune fille ne se fiait pas uniquement à sa mémoire et si elle était capable de réfléchir à quelque question ne se basant ni sur des dates, ni sur des faits précis :

Mademoiselle, maintenant, pouvez-vous me dire pourquoi l’empereur Napoléon Ier haïssait les Anglais ?

La candidate eut un moment d’hésitation; puis, triomphante, elle répondit :

Parce qu’ils le firent mourir à Sainte-Hélène.

Le rédacteur de l’article ne précise pas si l’élève fut reçue pour cet excellent sophisme.

Publicités