Emile Paladilhe

Paladilhe

Publié le Mis à jour le

emile-paladilheLe musicien Emile Paladilhe fut précoce comme Mozart. A douze ans, lui aussi, il eut l’honneur de voir imprimer ses sonates.

Quand il concourut pour le Prix de Rome, il avait encore son visage et sa taille d’enfant.
Pendant que le jury délibérait, il attendait dans la cour du Conservatoire avec  ses
camarades. Voyant sortir Berlioz, il courut à lui. 

 Monsieur, qui a le prix ?
— Qu’est-ce que cela te fait, gamin ?
— Monsieur, je voudrais le savoir.
— Mais qu’est-ce que cela te fait ? Ce n’est pas toi, n’est-ce pas ?
— Enfin, Monsieur, je voudrais…
— Eh bien ! C’est Paladilhe.
— Merci, Monsieur. C’est moi ! 

Publicités