Fêtes galantes

Non mais oh !

Publié le

verlaine

Un vieil ami de Paul Verlaine rapportait cette anecdote : 

L’auteur des Fêtes galantes, qui n’avait guère souci d’élégance vestimentaire, se faisait un jour interpeller par un de ses amis : 

Vraiment, mon cher, le col de ton manteau est couvert de pellicules. Je t’assure qu’un simple coup de brosse…

Et Verlaine, plein de dignité, de répondre : 

Est-ce que tu crois que je suis mon domestique ?…

Publicités