garde suisse

Le domino jaune

Publié le Mis à jour le

table

Dans un bal magnifique qui se donnait à Versailles, et où les rafraichissements de toute espèce ne manquaient point, on vit un masque en domino de taffetas jaune, qui vint à un buffet, y demanda une langue fourrée et une bouteille de vin de Champagne, qu’il expédia fort lestement.

Au bout d’un quart d’heure, ce masque revient ; une langue et une bouteille du même vin sont redemandées par lui, et disparaissent avec une égale promptitude.

Quelque temps après, le même domino montra encore le même appétit : cette cérémonie se répéta jusqu’à neuf fois, et il parut si étrange qu’un seul homme pût avoir cette soif et cette faim dévorantes, qu’on le remarqua et qu’on le suivit.

L’énigme fut bientôt expliquée ; on découvrit que ce domino était les hommes d’une compagnie de gardes suisses, qui se relevaient l’un après l’autre, à la faveur du costume qu’ils avalent en commun, pour aller au buffet.

On s’amusa beaucoup du domino jaune et de son bon appétit.

« Les mille et une anecdotes comiques, calembours, jeux de mots, énigmes, charades… »  Paris, 1854.

Publicités