george Jeffreys

Un testament original

Publié le Mis à jour le

judge-george-jeffreys

Il y a eu de curieux testaments. Celui de lord Jeffreys, le terrible juge des « assises sanglantes » , est bien digne d’enrichir cette collection.

« J’ordonne que l’on achète une aune et demie de fine batiste et qu’on la transforme en mouchoirs destinés à essuyer tous les yeux humides à mes funérailles, ainsi qu’une demi-pinte de bordeaux pour être distribuée à tous ceux qui pleureront ma mort dans toute l’étendue du Royaume-Uni. »

« Le Pêle-mêle. »Paris, 1925.

Publicités

Précision.

Publié le Mis à jour le

juge George Jeffreys

Le fameux juge George Jeffreys, homme sinistre, montra un jour avec sa canne un voleur assis au banc des accusés. 

— Il y a une grande canaille à l’extrémité de ma canne, dit-il.

L’accusé éleva la voix :

—  A quel bout, mylord ?