instituteur

Le poids de l’éducation

Publié le

instituteur

Un anglais, M. Soames, vient d’inaugurer un système tout nouveau dans l’éducation des enfants. 

Il mesure et pèse ses élèves à chaque rentrée de vacances. Ceux dont le poids et la taille progressent normalement sont activement poussés dans leurs études. Au contraire, ceux dont le poids est au-dessous de la moyenne, ainsi que ceux dont la taille augmente tandis que le poids reste stationnaire, sont soumis à un un régime spécial et dispensés de la plus grande partie des classes.

Gazette de 1891.

Publicités

Une permutation

Publié le Mis à jour le

Pierre-Allard_

Question posée il y a environ deux ans, à Niort, au cours d’un célèbre jeu radiographique :
— Pourquoi, en 18… (entre 1850 et 1880), le garde-champêtre et l’instituteur (fonctionnaires municipaux) permutèrent-ils dans leurs fonctions ?

La réponse, bien sûr, l’animateur du jeu ne la trouva pas. La voici, avec la permission de M. et Mme Faucher qui, eux, la connaissaient, l’ayant trouvée dans les archives de la commune de Chail, mairie et bibliothèque, commune où ils furent instituteurs pendant de longues années :

Le garde-champêtre, homme rangé et de bonne moralité, n’était pas très robuste, il boitait.Quant à l’instituteur, il était solide et vigoureux, mais il aimait un peu trop la dive bouteille. C’est donc pour la bonne morale que le garde-champêtre fut converti en éducateur, pendant que l’instituteur devenait garde-champêtre.

(Communiqué par S. PROUST, à La Crèche)

« Aguiaine : revue de recherches ethnographiques. » Société d’ethnologie et de folklore du Centre-Ouest, Saint-Jean-d’Angély, 1979.
Image d’illustration : Pierre Allard.