Lons-le-Saulnier

Renforts

Publié le

garde-imperiale-france

La Quotidienne, en 1823annonçait avec une sorte d’emphase le départ de trente conscrits de Lille et celui de six jeunes soldats de Lons-le-Saulnier.

Ces derniers étaient destinés à faire partie de divers régiments. Ne croirait-on pas, d’après un pareil langage, que le royaume de France ressemblait aux états du prince de Monaco, dont toute la force armée, à l’époque, consistait en deux gendarmes , un chasseur et un chien !