magistrats

Straw hat

Publié le

magistrat

Le Times annonce avec le plus grand sérieux que les magistrats de la County Court viennent de rendre une ordonnance nouvelle en vertu de laquelle « ils pourront à l’avenir, sans déroger à leur dignité, porter des chapeaux de paille pendant l’été » !

On ne s’en serait pas douté !

« Le Curieux normand. » Caen, 1894.

L’insecte électoral

Publié le Mis à jour le

barbus

Les magistrats municipaux usaient jadis, en Allemagne, d’un singulier moyen pour choisir leurs chefs. Les échevins de certaines villes, surtout en Westphalie, se plaçaient autour d’une table, de façon à ce que l’extrémité de la barbe de chacun d’eux vînt loucher le dessus de la table. Au beau milieu de cette table, on plaçait un… petit insecte… un pou, puisqu’il faut l’appeler par son nom.

Après avoir erré quelque temps de droite et de gauche, l’insecte, ainsi élevé à la dignité d’électeur, ne manquait pas de se réfugier dans l’une ou l’autre des barbes présentes, et l’heureux possesseur de cette barbe devenait de ce fait consul, c’est-à-dire chef des échevins.

On ne connaît malheureusement pas l’origine, qui doit être curieuse, de ce singulier mode de votation.

« Le Petit Français illustré. » Paris, 1894.   (image d’illustration)