métaphysique

Convictions

Publié le Mis à jour le

conan-doyle

Depuis quelques années, sir Conan Doyle avait abandonné la littérature d’imagination qui fit sa fortune, pour se consacrer exclusivement à la métaphysique et au spiritisme.

Il affirmait avoir évoqué et matérialisé plusieurs fois le fantôme  de Jeanne d’Arc. On a publié de lui une étrange photographie médiumnique prise au Crewe Spiritual Circle et qui parut dans le Daily Mirror. On l’avait photographié seul, et la plaque, une fois développée, montra à côté de lui l’image de son fils, mort au champ d’honneur pendant la guerre. 

Les morts vivent, je le sais ! déclarait-il en 1925, avec une calme assurance… J’ai vu aussi clairement que dans la vie les fantômes de mon fils et de ma mère. Aussi ai- je décidé, d’accord avec ma femme, d’employer désormais toute mon activité intellectuelle à combattre le matérialisme et à jeter une radieuse clarté sur le mystère de la vie et de la mort.

« Ric et Rac. »  1930.

Sciences abstraites

Publié le

fontenelle

Fontenelle, tout savant qu’il était, ne laissait pas de railler ceux qui s’adonnaient à des sciences trop abstraites.

« Dans le temps, disait-il, où Mme de B… et moi nous nous occupions de métaphysique, nous nous entendîmes assez bien pendant la première année et tout le monde nous entendait. La seconde année nous étions à peu près seuls à nous entendre. Personne n’y comprenait plus rien. Enfin, la troisième année, nous ne nous entendions plus ni l’un ni l’autre. »

« Musée des familles. » Charles Delagrave, Paris, 1897.
Illustration : Louis Galloche.