Mignon

La cantatice aux fauves

Publié le Mis à jour le

cantatrice-lionsC’est en Allemagne que s’est jouée, pour le cinématographe, la scène que représente notre gravure. Une cantatrice célèbre est venue chanter l’air de Mignon dans une cage où se trouvaient quinze lions. Le plus grand de ces animaux s’était couché sur le piano à queue et l’artiste en chantant, caressait sa crinière.

On sait qu’Orphée, par ses chants, charmait les animaux féroces. Quelle impression la moderne cantatrice a-t-elle produite sur les quinze lions ? Nous ne le saurons jamais. Les bêtes ne manifestèrent d’émotion d’aucune sorte et ne bougèrent pas. Un assistant assure qu’elles n’avaient même pas l’air d’écouter.

« Le Petit Journal illustré. » Paris, 1913.