pouvoir

Sans faille

Publié le Mis à jour le

renan-freycinet

 Au sujet des rapports de la Politique, du Pouvoir, et de l’Académie, le vieux mot de l’écrivain et historien Ernest  Renan est toujours bon à rappeler.

Charles de Freycinet était alors Président du Conseil. Il faisait ses visites académiques. Il va voir Renan. 

— Suis-je assuré de votre soutien, cher ami ?
Très certainement, Monsieur le Président du Conseil, répond Renan en s’inclinant, vous pouvez à ce jour considérer que ma voix vous est acquise.

Puis, comme se ravisant, avec une extrême douceur, et jetant un regard de coin à son tout puissant interlocuteur, il ajoute :

— A moins, toutefois, que M. le Président de la République ne me la demande.

L’homme aux miracles de New-Orléans

Publié le Mis à jour le

 JOHN-OUDNEY
 John Oudney prêchant au milieu de ses fidèles et nombreux admirateurs.

La popularité obtenue dans un pays aussi moderne que les États-Unis, et dans une grande ville, par une sorte de prophète, le guérisseur John Oudney, est un fait extrêmement curieux.

Ce vieillard parle chaque jour devant une multitude recueillie, pleine de la plus entière confiance en son pouvoir merveilleux.

On l’appelle l »Homme aux miracles » mais il préfère son surnom de « Frère Isahah ». Aucune maladie ne lui résiste, sa force lui venant, déclare-t-il, de sa foi et de ses prières. 
« Le Miroir : publication hebdomadaire. »  Paris, 1920.

Superstitions

Publié le Mis à jour le

superstition

Si l’œil d’un enfant confère le don d’invisibilité, le foie d’une vieille dame donne à celui qui le mange un pouvoir magique. Peut-être Est-ce dans cet ordre d’idées qu’il faut rechercher le motif des horribles crimes de Jack l’Eventreur et des hideux exploits du même genre accomplis à Inspruck, en Tyrol et ailleurs.

A Barcelone, il y a quelques mois, quand on exécuta six anarchistes, de vieilles femmes vinrent tremper leurs mouchoirs dans le sang ruisselant, en faisant le signe de croix. Elles étaient convaincues que ce talisman leur communiquerait une puissance surnaturelle.

La croyance au mauvais œil, qui se retrouve encore en France et en Angleterre, est générale en Italie. Parmi ceux que la crédulité publique avait doués de ce mystérieux pouvoir, il faut citer le pape Pie IX; et bien des pèlerins catholiques, qui s’agenouillaient devant lui pour recevoir sa bénédiction, ne manquaient jamais, avant de se relever, d’étendre vers lui deux doigts de la main droite en manière de conjuration.

« L’Écho du merveilleux : revue bimensuelle . » Paris, 1898.