priseurs de tabac

Prise de tabac

Publié le Mis à jour le

priseurs-de-tabac

On a calculé qu’un priseur ordinaire a recours à une prise de tabac toutes les dix minutes. Chaque prise avec ses accessoires exige « une minute et demie » de temps.

Or, une minute et demie sur dix font, dans une journée de seize heures, deux heures vingt-quatre minutes, et par conséquent un jour sur dix, ce qui ôte de l’année trente-six jours et demi.

Si donc on suppose l’habitude du tabac à priser pendant quarante ans, il en résulte que le nez absorbe, chez un priseur, l’occupation de quatre années entières.

« Gazette de Paris. » 1885.