rue de Choiseul

L’actionnaire

Publié le

gamins-paris

Deux messieurs causaient sur le boulevard, au coin de la rue de Choiseul. L’un d’eux était un grand spéculateur, développant le plan d’une affaire magnifique. L’autre, un capitaliste ébloui, en train de mordre à l’hameçon. Il hésitait encore cependant, mais il allait céder, il le savait. Il ne faisait d’objections que par acquit de conscience.

Auprès de ces deux messieurs s’arrêtent deux gamins de dix à douze ans. Ils considèrent le magasin du marchand de tabac du coin. L’un d’eux s’écrie :

Nom d’une pipe ! je voudrais bien fumer un sou de tabac.
Eh bien, dit l’autre, achète pour un sou de tabac.
Parbleu ! le malheur, c’est que j’ai pas le sou.
Tiens, j’ai deux sous, moi !
Oh! qué chance ! juste mon affaire. Un sou de pipe et un sou de tabac.
Eh bien ! et moi donc ?
Toi ?… tu feras l’actionnaire, tu cracheras !…

Ce fut un trait de lumière. Le capitaliste prit la fuite en mettant les mains sur ses poches. Le spéculateur lança un regard furibond sur les deux gamins et retourna devant le passage de l’Opéra.

« Dictionnaire amusant. »  Charles de Bussy, Paris, 1859.
Publicités