secrétaire particulier

Un emploi convoité

Publié le

hotel de ville parisLes employés de l’Hôtel de Ville, pour échapper à la monotonie de la vie de bureau,  postulent trop souvent au poste de « secrétaire particulier ». Dans un article publié en 1908, le Cri de Paris signale cet abus. 

La plupart des conseillers municipaux ont un secrétaire particulier dont le rôle est d’écrire leurs lettres et rédiger leurs rapports. A quelques-uns même un seul ne suffit pas. Il leur en faut deux, quelquefois trois. Naturellement, tous sont choisis parmi les employés de l’Hôtel de Ville et se trouvent ainsi détournés des fonctions pour lesquelles le budget de la ville de Paris les rétribue. 

Ce poste de secrétaire particulier est d’ailleurs fort recherché. Il permet d’échapper à l’obscure monotonie de la vie de bureau, de collaborer à des travaux intéressants, de se mêler aux propos et aux intrigues de couloirs, de bénéficier pour l’avancement de l’influence du patron.

Tout de même, en présence de l’accroissement démesuré des dépenses de personnel, certains édiles trouvent que l’on abuse un peu trop des secrétaires particuliers et qu’il est temps d’en limiter et réglementer l’emploi. 

La question doit être prochainement soulevée. Elle ne plaira pas à tout le monde.