sens de l’odorat

Une expérience

Publié le

escargotsLes escargots ont-ils le sens de l’odorat ? Cette question empêchait de dormir M. Yung, savant de son état et citoyen de Genève. 

Un beau jour, n’y tenant plus, il disposa une tranche de melon au centre d’un cercle d’un mètre de rayon, tracé à la craie sur un sol cimenté. Il rangea ensuite sur la circonférence une douzaine d’escargots affamés par une semaine de jeûne. Puis, impassible, il assistait aux évolutions de ses mollusques. 

Or, sur douze escargots, neuf se dirigèrent avec entrain vers le melon. Une heure plus tard, neuf attaquaient celui-ci. Quant aux trois mollusques qui étaient restés à la périphérie du cercle, ils prirent vers la fin de la journée la direction du centre, mais, arrivés à une distance de 20 centimètres, ils changèrent d’avis et rebroussèrent chemin. 

Deux fois de suite, chose singulière, les trois réfractaires reprirent le même chemin, sans se décider à aller jusqu’au bout. M. Yung conclut, naturellement, que l’odorat de ces trois mollusques était peu développé. 

C’est une opinion. Il y en a une autre : Tout le monde n’est pas obligé d’aimer le melon.

« Le Radical. » Paris, 1907.

Publicités