sondage

Cas d’espèce

Publié le

rappoport-valentino

Un de nos confrères ayant posé cette question d’enquête : « Que préférez-vous chez l’homme: l’intelligence ou la beauté ? » la majorité des lectrices a répondu  « l’intelligence ». A ce propos, M. Léon Bancal écrit dans le Petit Marseillais :

Si, au lieu de mettre ses lectrices en face de deux abstractions, le même journal leur donnait à choisir entre deux hommes : tenez, entre Rudolph Valentino et Charles Rappoport, par exemple, pensez-vous que le résultat demeurerait le même ? Pourtant, la question n’aurait pas changé. M. Rudolph Valentino, à en juger par l’avidité avec laquelle tant de femmes, jeunes et moins jeunes, contemplent ses traits sur les écrans ou dans les gazettes cinématographiques, peut être considéré comme le type du « bel homme ». Quant à M. Rappoport, nul n’ignore quelle vaste intelligence et quel esprit aiguisé se cachent dans sa barbe socratique et derrière sa face de Kalmouk à lunettes.

J’ai pris ces deux hommes pour montrer combien cette enquête était vaine, car il se peut fort bien que M. Valentino ne soit pas dépourvu d’intelligence et que M. Rappoport ne manque pas d’une certaine beauté. Tout est relatif, c’est une vérité que M. Tout-le-Monde découvrait bien avant M. Einstein.

Les hommes, qu’ils soient beaux, bêtes, intelligents ou hideux, peuvent dormir tranquilles. Rien n’est changé dans le cœur des femmes.

« L’Homme libre. » Paris, 1924.

7 % des Français ont déjà eu affaire à un fantôme chez eux !

Publié le Mis à jour le

château-hantéUn Français sur deux dit croire aux esprits, et près d’un sur dix avoir vécu une expérience surnaturelle dans son logement, selon un récent sondage.

Outre le prix et l’emplacement d’un bien, la superstition a aussi sa place dans le choix d’un futur logement. C’est ce que résume cette enquête réalisée par OpinionWay pour AVendreALouer.fr. Si la plupart des Français n’ont pas peur d’effectuer des démarches pour leur logement un vendredi 13, près de 15 % « restent frileux à l’idée de signer un acte de vente immobilière ce jour là », révèle l’enquête. 17 % des Français se disent ainsi « gênés » de résider au 13 d’une rue, quand 8 % refusent catégoriquement d’habiter au treizième étage. L’éventuelle survenance d’un décès dans la maison a aussi son importance, pour 9 % des répondants. De manière plus générale, 46 % disent croire aux esprits, et 7 % expliquent avoir été en contact avec un fantôme dans leur domicile !

Face à un fantôme, mieux vaut déménager !

Face à une telle situation, 14 % des Français ont déménagé ou seraient prêts à le faire en de telles circonstances, et 10 % ont fait ou feraient appel à un « spécialiste », précise AVendreALouer. A l’inverse, 17 % des personnes interrogées indiquent que se retrouver nez à nez avec un esprit leur serait égal … Mais la superstition peut aussi être utilisée à son avantage. Lors de l’emménagement dans leur nouveau chez soi, les Français sont adeptes de la traditionnelle pendaison de crémaillère (77 %). Et pour porter chance, près d’un sur trois (28 %) place chez lui un porte bonheur.

« Certains adoptent des coutumes plus singulières que les autres, comme porter sa couleur fétiche le jour J (9 %), jeter des pièces de monnaie dans les coins (7 %) ou rentrer les meubles dans le logement en suivant un ordre bien précis (la table avant le lit… 7 %) », conclut l’étude.

*Enquête réalisée du 14 au 16 mai 2014 auprès de 1 027 répondants âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française.

http://www.lavieimmo.com