Texas

Effacée

Publié le

buster-keaton

Buster Keaton avait besoin de son extrait de naissance. Il écrivit donc au maire de Picquay, dans le Texas, où il vit le jour. 

Il fut très étonné de voir sa lettre lui revenir avec la mention : 

« Cette ville n’existe pas. » 

Il se renseigna, et les maires des villages voisins lui apprirent que Picquay avait été  détruit par un cyclone. 

Comme ça, on ne connaîtra pas mon âge ! a conclu Buster Keaton.

« Les Spectacles. » Lille, 1924.

Publicités

La passion du sport

Publié le Mis à jour le

football-americain

Les tribunaux du Texas, qui avaient condamné dernièrement à mort le fameux champion indien du jeu de football, nommé Wolla Toneka, viennent de lui accorder un sursis jusqu’à fin d’octobre, uniquement pour lui permettre de tenir ses engagements de la saison.

Et, dans tous les rings américains, c’est à qui jouera une suprême partie de football contre le champion qui n’a plus que six semaines à vivre. 

Wolla Toneka est né à Eagle County, il y a de cela vingt-deux ans. Il appartient à la tribu encore puissante des Choctaws. Quoique orphelin de très bonne heure, reconnu par un chef indien, il a fait d’assez fortes études et parle et écrit correctement l’anglais. 

A la suite d’une petite discussion de famille, Wolla dans un moment de vivacité a brûlé la cervelle de ses deux oncles et d’un individu nommé Henderson. 

Il sera fusillé, suivant la coutume, à l’expiration de son sursis, par conséquent dans les premiers jours de novembre, mais cela ne l’empêchera pas de jouer jusque-là au football, sous l’oeil de la police, bien entendu, contre tous les champions américains.

 Source : « L’Athlète. » Roubaix, 1897.