vocation

Une gaffe universitaire

Publié le Mis à jour le

auteuil-maison.JPG

On vient de donner le 9 de ce mois, comme sujet de composition française au baccalauréat ès-lettres, le texte suivant :

« Louis Racine écrit à son père qu’il est allé visiter Boileau dans sa maison d’Auteuil, qu’il y a rencontré La Bruyère, qu’il a fait part aux deux écrivains de l’intention qu’il avait de se vouer à la poésie, et que ceux-ci ont bien voulu lui donner des avertissements et des conseils. »

Or, La Bruyère étant mort en 1696, et Louis Racine étant né en 1692, on se demande ce que ce jeune homme de quatre ans a bien pu dire à La Bruyère sur sa vocation poétique.

« Gazette littéraire, artistique et bibliographique. »  Paris, 1891.
Publicités

Il avait la vocation

Publié le Mis à jour le

chirurgien

Vous souvenez-vous de Manda, le célèbre chef des Apaches ? qui passionna tout Paris il y a quelques années, avec sa charmante amie qui répondait au brillant surnom de Casque d’Or.

On l’expédia à la Nouvelle-Calédonie, où il se conduit fort bien et travaille avec beaucoup d’assiduité… pour arriver à être chirurgien. Il manie déjà, assure-t-on, le bistouri avec une grande dextérité.

Il avait commencé par le surin !… Il finira par faire un excellent chirurgien.

« Le Journal du dimanche : gazette hebdomadaire de la famille. »  Paris, 1905.
Image d’illustration.